histats

L’Union résiste au début de la montée subite de DC pour organiser une autre nuit historique

L’Union résiste au début de la montée subite de DC pour organiser une autre nuit historique

Appuyez et comptez. C’est un mantra de l’Union depuis plusieurs saisons, et il s’est de nouveau présenté de manière puissante samedi soir dans la capitale nationale.

Jouant son deuxième match à l’extérieur en quatre jours, l’Union de Philadelphie a absorbé une énorme quantité de minutes de pression dans le match, seulement pour devancer DC United de 6 buts, menant à une autre victoire déséquilibrée.

Mais ce n’était pas si convaincant au début. Après trois minutes de jeu, le tir de Ravel Morrison touche le bras de Jack Elliott devant le but avant que Miguel Berry ne dévie le rebond. Bien qu’il ait été serré, VAR n’a accordé aucune pénalité. Morrison a de nouveau frappé à la 16e minute, mais Andre Blake l’a arrêté à bout portant.

Trois minutes plus tard, Taxi a frappé le poteau extérieur de Founta du haut de la surface et Blake a été laissé sans défense en le regardant passer. L’Union a pris le meilleur de DC et s’en est sortie indemne. Résister à la pression a été la marque de fabrique de cette équipe. Qu’il s’agisse d’avoir des corps devant les tirs ou que Blake effectue des routines de sauvegarde spectaculaires, Union a démontré tout au long de la saison 2022 qu’il faut quelque chose de spécial pour les battre. Et pour une bonne équipe avec de nombreuses qualités positives, la résilience peut être la plus forte.

“Je pense que les gars se sont réveillés après environ 20-25 minutes et nous ressemblaient à nouveau”, a déclaré l’entraîneur de l’Union Jim Curtin après le match. “Vous pourriez vous sentir faible, ils [DC] mettre une tonne dans les 20 premières minutes du jeu, comme une tonne. Donc ils étaient un peu fatigués après ça aussi parce qu’ils volaient. Grâce à eux, ils sont sortis très, très vite, et nous ont assez surpris.

See also  Comment ouvrir la porte vers l'extérieur

Au milieu de la mi-temps, Union a trouvé plus de balle, a un peu relâché la pression et a épinglé DC dans sa propre extrémité. Julian Carranza a eu plusieurs bons regards, un bloqué, un sauvé et deux ratés, il était donc clair qu’un but pouvait venir à tout moment. Bien que l’Union ait pris le contrôle de ses hôtes, les deux derniers voyages sur la route ont encore soulevé des questions sur leur finition et jouer le troisième match en une semaine a soulevé des inquiétudes quant à ce qui préoccupait les joueurs.

Le tournant s’est produit à la trente-septième minute lorsque l’Union a utilisé une bonne dose de pression et de contre-attaque.

Le premier but est venu après une remise en jeu de DC au milieu de terrain où l’Union a pu fermer l’espace et exécuter une séquence précise. Lorsque le défenseur du DC Sami Guediri a lancé le ballon sur l’attaquant Martín Rodríguez, l’Union l’a forcé à le rejouer à Guediri, signalant un signal immédiat pour Dániel Gazdag.

Alejandro Bedoya et Olivier Mbaizo ont scellé la ligne de touche, tandis que Jose Martinez et Jack McGlynn ont bloqué le milieu, ce qui a rendu difficile le jeu de l’attaquant de DC. Gazdag a poussé Rodríguez vers la ligne de touche, et non seulement a pressé le ballon, mais l’a remporté proprement.

Dès que Gazdag a eu le ballon, la contre-attaque de l’Union a commencé. Ses premières touches ont été positives et sa première passe est allée vers l’avant, un principe clé des transitions syndicales. Carranza a dérivé largement, amenant le défenseur central Jose Alfaro, et Mikael Uhre a été laissé seul contre la nouvelle recrue Victor Pálsson, qui n’est pas un défenseur central et n’a joué le poste que parce que Steve Birnbaum a été expulsé lors du match de DC contre LAFC mercredi soir. . Après un service rapide de Carranza, Uhre a contrôlé le ballon avec sa poitrine et a eu tout le temps de tourner et de terminer pour mettre l’Union en place.

“Quelques jeux ou rebonds ici ou là et nous retirons le ballon de notre propre filet et il y a beaucoup de problèmes sur la route pour essayer de revenir.” Curtin ajouté. “Nous avons donc en quelque sorte résisté à la tempête, nous avons eu un peu de chance pour être honnête … mais pour avoir la résilience de Mikael pour jouer, vous avez commencé à réaliser que si nous venions de connecter deux passes, tout d’un coup nous nous retrouverions presque en tête-à-tête dans l’espace.”

Un moment de transition rapide a décidé du match. Et à partir de là, l’Union s’affirme avec plus d’autorité. Après le premier but, le jeu de pressing et de contre-attaque de l’Union s’est épanoui. Uhre s’est de nouveau détaché à la pause en première mi-temps et a été piraté par Alfaro, entraînant le penalty de Gazdag avant la pause. En seconde période, Carranza a marqué les trois buts suivants, tous sur des revirements et des contre-attaques de l’Union, les deux derniers dans le tiers offensif. Une fois de plus, l’Union a contrôlé un match grâce à la pression défensive, puis a converti cette pression en moments d’attaque.

“Nous sommes allés sur le terrain ce soir et nous ne voulions pas nous laisser tomber aussi fatigués que nous l’étions”, a déclaré Curtin. “Nous avons retiré cela de notre esprit et nous avons dit que tout ce qu’il fallait ce soir, nous devions obtenir un résultat, puis cela ira loin si nous voulons gagner la Conférence de l’Est et nous voulons que les séries éliminatoires passent par Subaru Park.”

Ce qu’il fallait samedi soir, c’était s’appuyer sur leurs principes fondamentaux de jeu. L’Union est actuellement deuxième en MLS en pressing derrière les NY Red Bulls, deuxième en milieu de troisième pressing et quatrième en attaque en troisième pressing derrière les Red Bulls, LAFC et le FC Dallas. Ils se classent deuxièmes pour le nombre total de plaqués et de plaqués dans le tiers médian et mènent la ligue pour les interceptions. Toute cette pression se traduit par un style de contre agressif difficile à arrêter quel que soit l’adversaire, mais presque impossible pour un adversaire aux prises avec DC.

L’Union retourne à Subaru Park pour un match à domicile de deux matchs, face aux Colorado Rapids samedi et à Atlanta United mercredi. Le Colorado est onzième à l’Ouest, tandis qu’Atlanta est 13e à l’Est.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *