histats

Test du Nothing Phone 1 : un Android avec des lumières funky sur le dos transparent | Smartphones

Test du Nothing Phone 1 : un Android avec des lumières funky sur le dos transparent |  Smartphones

JLe Phone 1 est le premier smartphone de la startup technologique britannique Nothing, dirigée par le co-fondateur de OnePlus, Carl Pei, qui s’est lancé seul dans le but de redonner un peu d’intérêt et d’enthousiasme au monde de plus en plus égalitaire de l’électronique grand public.

Mais le suivi par la société des écouteurs géniaux Ear 1 n’est pas un téléphone haut de gamme. Au prix de 399 £ (749 $ AU), il semble prêt à concurrencer directement des modèles plus abordables tels que la série A de milieu de gamme de Samsung et le Pixel 6a de Google. Il le fait tout en offrant quelque chose d’unique : une série de bandes de LED blanches éparpillées sur un dos en verre transparent pour créer des motifs lumineux que rien n’appelle des « glyphes ».

Test du Nothing Phone 1 : un Android avec des lumières funky sur le dos transparent |  Smartphones
Cinq barres lumineuses distinctes clignotent et pulsent au rythme des sons et des vibrations pour 10 sonneries et sons de notification différents, et affichent l’état de charge lorsque le téléphone est connecté. Photo : Samuel Gibbs/Le gardien

Différents motifs lumineux indiquent qui appelle, quelle application vous avertit ou même différents types de notification de la même application sans avoir à voir l’écran. Vous pouvez définir un modèle pour un e-mail professionnel ou un modèle pour un e-mail personnel dans Gmail, par exemple, mais malheureusement, vous ne pouvez pas distinguer les messages de différents contacts, uniquement les appels.

Les personnages et le dos transparent ajoutent un certain intérêt à un design plutôt sobre. Les côtés en aluminium recyclé et l’écran OLED plat ressemblent remarquablement à un téléphone Apple, incitant plus d’une personne à me demander si je tenais un iPhone 13. La qualité de fabrication est toujours très bonne et l’écran Full HD de 6,55 pouces est une excellente valeur pour l’argent : grand, lumineux, net et super fluide, grâce à un taux de rafraîchissement de 120 Hz.

Caractéristiques

  • Filtrer: 6,55 pouces 120Hz FHD+ OLED (402ppi)

  • Processeur: Snapdragon 778G Plus

  • RAM: 8 ou 12 Go

  • Stockage: 128 ou 256 Go

  • Système opérateur: Android 12 avec Nothing OS

  • Caméra: 50 MP principal et ultra large, selfie 16 MP

  • Lien: 5G, eSIM, wifi 6E, NFC, Bluetooth 5.2 et GNSS

  • Résistance à l’eau: IP53 (résistant aux éclaboussures)

  • Dimensions: 159,2 x 75,8 x 8,3 mm

  • Lester: 193,5 g

Une puce rapide dans la classe moyenne

Le port USB-C du Nothing Phone 1.
Le téléphone prend en charge jusqu’à 33 W de charge filaire et atteint 100 % en un peu plus d’une heure, mais n’est pas livré avec un adaptateur secteur. Une charge sans fil de 15 W et une charge sans fil inversée de 5 W sont également disponibles. Photo : Samuel Gibbs/Le gardien

Le téléphone est doté d’une puce Qualcomm Snapdragon 778G Plus de milieu de gamme, parfaitement adaptée à une utilisation quotidienne, avec une interface et des applications assez vives.

Cependant, il est en deçà des performances brutes des puces haut de gamme, ce qui est particulièrement visible lors du traitement des images et de la lenteur de la commutation entre les objectifs de l’appareil photo après la prise de vue. Seuls les téléphones de milieu de gamme avec les meilleures spécifications comme l’iPhone SE d’Apple ou le Pixel 6a de Google fonctionneront nettement mieux pour le prix.

La durée de vie de la batterie est bonne, d’une durée d’environ 38 heures entre les charges, dont deux heures en 5G, ce qui la place à égalité avec la plupart des appareils haut de gamme. Vous devrez probablement le recharger une fois par jour.

Durabilité

Vue de dessus du Nothing Phone 1 montrant la bande en aluminium recyclé sur les côtés.
Le téléphone est fait d’aluminium et de plastique recyclés avec un aspect haut de gamme et une sensation moins courante pour les smartphones de milieu de gamme. Photo : Samuel Gibbs/Le gardien

Rien n’évalue la batterie pendant au moins 800 cycles de charge complets tout en conservant au moins 80 % de sa capacité d’origine. Le téléphone 1 peut généralement être réparé au Royaume-Uni et la batterie peut être remplacée pour presque rien.

Le téléphone 1 est fabriqué à partir d’aluminium 100 % recyclé avec plus de 50 % des composants en plastique fabriqués à partir de matériaux biosourcés ou recyclés. La société prévoit de publier un rapport d’impact environnemental pour le téléphone, qui, selon elle, a une empreinte carbone de 58,5 kg de CO22 équivalent.

Rien du système d’exploitation

Panneau de configuration rapide sur Nothing Phone 1.
Le panneau Paramètres rapides comporte également des fonctionnalités personnalisées, avec rien d’autre à ajouter, comme l’intégration avec les voitures Tesla, vous permettant de déverrouiller les portes à distance. Photo : Samuel Gibbs/Le gardien

Le Phone 1 est livré avec une version simplifiée d’Android 12 appelée Nothing OS. Il fournit toutes les fonctionnalités que vous attendez, mais sans le gonflement des applications en double, en s’appuyant principalement sur celles proposées par Google, ce qui est bien.

L’interface est parsemée d’une touche de nostalgie matricielle dans les widgets, les polices et les logos, ainsi que des fonds d’écran personnalisés et une application d’enregistrement vocal avec une nouvelle interface de type platine. C’est séduisant sans être trop radical.

La société proposera trois ans de mises à jour majeures d’Android et un total de quatre ans de correctifs de sécurité tous les deux mois. C’est correct, mais un an de moins que ce qui est offert par les appareils concurrents de Google et Samsung, et bien derrière le support de six à sept ans de Fairphone et Apple.

Aucun système d’exploitation n’était fluide et stable, mais j’ai rencontré quelques bogues mineurs, dont certains ont été corrigés pendant la période de test, donc je ne doute pas que ces problèmes restants seront résolus. Lors de la restauration du téléphone à partir d’une sauvegarde cloud de mes données, la rotation automatique entre portrait et paysage ne fonctionnait pas, pas plus que la lumière Glyph qui montrait l’activité de Google Assistant. La configuration du téléphone sans restaurer mes données a résolu les problèmes.

Caméra

L'application appareil photo sur le Nothing Phone 1 montrant le viseur.
L’application appareil photo est facile à utiliser et très similaire à celles des autres smartphones Android, elle sera donc familière à beaucoup. Photo : Samuel Gibbs/Le gardien

Le téléphone 1 a un ensemble d’objectifs simple et rafraîchissant à l’arrière, avec seulement deux appareils photo de 50 mégapixels – un normal et un ultra-large – renonçant aux appareils photo macro ou monochromes supplémentaires communs sur les téléphones de milieu de gamme à des fins de marketing.

Les deux caméras sont bonnes pour l’argent. L’appareil photo principal produit les meilleures images qui ont généralement un bon équilibre des couleurs et des détails. Les images peuvent manquer de netteté et de détails fins lorsqu’elles sont visualisées en taille réelle, et il peut être un peu difficile d’obtenir une image nette en basse lumière. L’ultra-large produit des images avec des tons plus froids et des détails plus doux, mais reste décent. L’appareil photo peut parfois sursaturer certaines parties d’une image, par exemple les fleurs rouges perdent toute définition et brillent presque.

Le téléphone n’a pas de téléobjectif, mais le zoom numérique a produit des images utilisables à 2x et est devenu plein d’artefacts après un grossissement d’environ 5x. Les glyphes peuvent être éclairés pour créer une lumière d’appoint la nuit au lieu d’utiliser le flash, qui est nouveau mais produit une teinte bleue sur les images. La caméra selfie est tout aussi bonne, produisant des images détaillées sous un bon éclairage.

L’enregistrement vidéo était solide pour l’argent, mais seulement jusqu’à 4K à 30 images par seconde, pas les 60 de plus en plus courants.

Dans l’ensemble, le Phone 1 est capable de produire de très bonnes images, battant de nombreux rivaux de milieu de gamme, mais ne dérangera pas les meilleurs.

Une image montrant le lecteur d'empreintes digitales qui s'allume sous l'écran du Nothing Phone 1.
Le lecteur optique d’empreintes digitales sous l’écran est rapide et précis. Photo : Samuel Gibbs/Le gardien

Prix

Le Nothing Phone 1 coûte 399 £ (749 $ AU) avec 8 Go de RAM et 128 Go de stockage, 449 £ (799 $ AU) avec 8 Go et 256 Go, ou 499 £ (849 $ AU) avec 12 Go et 256 Go, et est disponible en noir ou blanc selon le modèle.

En comparaison, le Google Pixel 6a coûte 399 £, le Samsung Galaxy A53 coûte 399 £, le Fairphone 4 coûte 499 £ et l’Apple iPhone SE coûte 419 £.

Verdict

Le Phone 1 est une première tentative remarquablement bien exécutée de smartphone à partir de zéro.

Le design est distinctif sur le dos et simple ailleurs. Vous n’aimerez peut-être pas le look de l’iPhone, mais les côtés en aluminium recyclé semblent certainement plus haut de gamme que ne le suggère le prix compétitif de milieu de gamme.

Les lumières glyphes à l’arrière sont certainement nouvelles et accrocheuses, mais il est difficile de se rappeler quel motif, et j’évite généralement de poser les téléphones face vers le bas pour éviter les rayures. Mais c’est bien de voir quelque chose de différent et amusant.

Malgré l’étrange bogue à corriger, le logiciel Android est agréablement sans ballonnement, ce qui aide le téléphone à se sentir rapide à utiliser. La durée de vie de la batterie est également assez bonne. Quatre ans de mises à jour logicielles promises, c’est bien, mais pas le meilleur, et dépend de la réussite de Nothing à remplir son engagement, qui n’est garanti pour aucun nouvel entrant.

Il a une concurrence très féroce de la part de rivaux tels que l’excellent Pixel 6a de Google, mais comparé à de nombreux téléphones de milieu de gamme ennuyeux, le Nothing Phone 1 se démarque à 399£.

Avantages: nouveau design arrière, la lumière glyphe est quelque chose de différent, bon écran, performances décentes, autonomie de la batterie solide, aluminium recyclé, Android 12 gonflé, prix compétitif.

Les inconvénients: pas de zoom optique, seulement quatre ans de mises à jour de sécurité, uniquement à l’épreuve des éclaboussures, rien d’une quantité inconnue.

Une image montrant les caméras et d'autres éléments de conception sur le dos transparent du Nothing Phone 1.
La conception à l’arrière montrant la bobine de charge sans fil, les vis et d’autres détails est la caractéristique hors concours du téléphone 1. Photo : Samuel Gibbs/Le gardien

Autres avis

See also  Avis les plus populaires sur BYOC et Cloud Calling 2022

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *